CONSEIL D'ADMINISTRATION

L’Association s’implique dans plusieurs dossiers concernant la santé du lac et ses bassins versants ainsi que d’autres portés à son attention grâce à la vigilance des citoyens.

L’Association est administrée par un conseil d’administration formé de bénévoles qui ont particulièrement à cœur la santé de notre plan d’eau et s’impliquent généreusement. 

Les sources de financement de l’Association sont constituées essentiellement de la cotisation annuelle des membres et des subventions accordées par la municipalité de Bolton-Est pour la réalisation de projets spécifiques.

Pour l’année en cours, le conseil d’administration est composé des membres suivants :

Elaine Thivierge, Présidente

Jacques Belhumeur, Vice-président et représentant du chemin de la Mine et de l'impasse Jean-Guertin

Pierre Myrand, Secrétaire/Trésorier et représentant du chemin du lac Nick et de l'impasse Jolicoeur 

Pierre Chaperon, représentant du chemin Jack Galvin

Mary-Ann Cleary, représentante du chemin Andrew Galvin et du chemin des Orfèvres

Christine Duchaine, représentante du chemin Simard

Johanne Goulet, représentante du chemin Fontaine

Ann-Geneviève Perrier, représentante du chemin Kates

René Vaillant, responsable du site web


 Mission

La mission de l’Association du Lac Long Pond est de protéger, préserver et, dans la mesure du possible, d’améliorer l’intégralité et la qualité de la rive, de la faune, de la flore et de l’eau du lac Long Pond, de même que son caractère naturel et écologique.


Objectifs

 

  • Promouvoir des activités et un usage respectueux et approprié du lac pour son maintien en bonne santé.
  • Assurer une représentation des membres auprès des autorités et des organismes impliqués dans la protection des cours d’eau et de notre lac.
  • Sensibiliser les propriétaires riverains et résidents, réguliers ou de passage, à leurs droits, obligations et responsabilités.  Particulièrement, les encourager à :
  • Modifier certaines habitudes et comportements néfastes pour le lac ;
  • Entreprendre des actions qui protégeront et amélioreront la qualité de la bande riveraine ou qui participeront à la préservation de la faune, la flore et de l’eau du lac ;
  • Éviter de commettre des actions qui pourraient avoir un impact négatif ou nocif sur les lieux terrestres qui bordent le lac et son milieu aquatique.
  • Entreprendre des programmes de lutte à l’érosion, de renaturalisation et de revitalisation de la rive du lac et d’interventions ciblées dans le bassin versant.
  • Favoriser les mesures qui permettront d’harmoniser la transition entre les lieux terrestres et aquatiques en conscientisant la population gravitant autour du lac quant aux impacts des gestes quotidiens sur la qualité du lac.