Navigation et activités nautiques

 
 
 
Règlementation
En vertu du règlement fédéral sur les restrictions visant l’utilisation des bâtiments, annexe 3, partie 5,  ligne 120, il est interdit de circuler sur le lac Long Pond avec un bâtiment muni d’un  moteur à propulsion mécanique.
 
Dans les années 90, l’ancêtre de la présente association a fait règlementer l’interdiction des moteurs à propulsion mécanique sur le lac Long Pond.  À cette époque, on pratiquait le ski nautique sur le lac et déjà on constatait qu’outre l’inconfort des oreilles, les risques liés à la sécurité des baigneurs et la turbidité de l’eau, les rives du lac souffraient de l’érosion causée par les vagues. 
 
Les conséquences de la dégradation d’un lac sont nombreuses.  La taille du plan d’eau,  le type de sol, la forme des berges, le type de navigation pratiquée sont autant de facteurs qui diffèrent d’un lac à l’autre.
 
 
Problématique
Guidés par l’étude des impacts environnementaux des embarcations motorisées du lac Massawipi et autres documents, nous avons tenté de cerner l’importance relative des effets que les embarcations plus performantes peuvent engendrer sur la qualité du lac.  Les extraits retenus sont ceux qui concernent surtout les effets des embarcations de plaisance de faible puissance, comme par exemple une chaloupe à moteur électrique.
 
Les moteurs électriques deviennent de plus en plus performants.  Il faut donc garder à l'esprit que l'augmentation des puissances risque de continuer de progresser et d'avoir un effet de plus en plus important sur les cours d'eau.  L'association du lac Long Pond a réfléchi à leurs conséquences sur la santé d'un lac peu profond et étroit comme le nôtre et sur les actions possibles pouvant contribuer à en minimiser les effets.
 
 
L’érosion
Les conséquences de l’érosion  sont nombreuses sur la santé d’un lac et constituent une des causes de la dégradation de la qualité de l’eau.
 
Une étude (Depôt 2007) a démontré que la hauteur de la vague est un des éléments les plus importants dans l’érosion des rives. 
 
Il est  intéressant de noter que la taille et la vitesse des vagues de bateaux diminuent avec la distance, contrairement à celles crées par le vent qui augmentent. 
Outre les vagues éoliennes, la vitesse d’une embarcation est un facteur contribuant à la taille de la vague.  Plus un bateau avance vite, plus la vague qu’il génère sera imposante.
La présence de végétation sur les berges permet de prévenir l’érosion provoquée par les vagues.  Les berges n’étant pas affectées par les vagues éoliennes peuvent être plus sensibles à l’érosion des vagues de bateau.   Les plantes et les arbustes dans un sol rocailleux peuvent souffrir d’un effet érosif excessif des vagues. 
 
 
 
Le brassage des sédiments
Le vieillissement d’un lac peut également être attribuable à des facteurs stimulant le brassage des sédiments et la remise en suspension de nutriments et autres substances à toxicité élevée comme les métaux lourds et les pesticides.  Les fleurs d’eau de cyanobactéries répertoriées à l’été 2012, même si leur concentration est considérée comme minime, démontrent la sensibilité du lac Long Pond aux causes de vieillissement. 
 
La turbidité se mesure par la quantité de particules dans l’eau ou par la capacité à la lumière de traverser l’eau.  L’effet du brassage de l’eau, induit par le mouvement des hélices des bateaux et leur sillage, peut affecter la turbidité en remettant en suspension des sédiments.  Les vagues provoquées par le vent ont également un effet sur le brassage des eaux.  Le brassage des sédiments est susceptible de rendre les nutriments tel le phosphore plus accessibles aux organismes photosynthétiques.  L’effet du brassage est plus susceptible de se produire en zone peu profonde et dépend également du type de sédiments.  L’effet du brassage par les embarcations récréatives motorisées est négligeable à trois mètres de profondeur et plus. 
 
Un lien est constaté entre le brassage des sédiments créé par les vagues et les hélices et la prolifération des algues et des plantes aquatiques, favorisée par l’enrichissement de l’eau en nutriments (phosphore et azote)
 
Les secteurs les plus sensibles au brassage sont ceux où la profondeur est faible, soit 3 mètres ou moins.  
 
Selon les études, tout porte à croire que les embarcations motorisées ont un impact, mais leur importance par rapport aux autres facteurs n’est pas démontrée à ce jour.
 
 
Recommandations
Zones peu profondes (3 mètres et moins)
 
Afin de protéger le lac et de conserver du plaisir lors de son utilisation et de la pratique de ses activités, nous recommandons de
 
            - limiter la vitesse de navigation propulsée par un moteur électrique en zone peu profonde à celle des                      embarcations non motorisées. ;
            - limiter la circulation à l’accès aux quais privés.
 
Pour faciliter la délimitation des zones sensibles, veuillez utiliser la carte bathymétrique pour connaître les profondeurs du lac Long Pond.  Il est possible que les profondeurs réelles soient moindres que celles indiquées à cause de l’envasement naturel du lac depuis le relevé en 1990.
 
Zones profondes
 
Plus un plan d’eau est petit, plus l’impact du sillage sur les rives sera important.  Les bateaux qui circulent en eaux profondes sur des lacs de grandes superficies ne vont pas avoir autant d’impact sur l’écosystème aquatique que dans une étendue d’eau de faible superficie comme ici.  Considérant la configuration étroite du lac Long Pond, il est recommandé de
            - limiter la vitesse de navigation à moins de 10 km/h au centre du lac.
 
 
 
Conclusion
Ceci étant dit, une embarcation à moteur n’est pas la seule cause de la dégradation d’un lac.  Beaucoup d’autres facteurs y contribuent mais dans un écosystème fragile comme le nôtre, elle vient l'accentuer. Nous devons agir partout où nous le pouvons.
 
Nous jouissons d’une belle qualité d’eau au lac Long Pond et désirons la maintenir le plus longtemps possible.  On observe actuellement des signes évidents de fragilité au lac Long Pond, tant au niveau de la faune qui se raréfie que des plantes aquatiques qui prolifèrent.  Les actions humaines ont un effet sur la longévité d’un lac.  Ainsi, l’association fait la promotion de la végétalisation des bandes riveraines, travaille à limiter l’érosion et informe les riverains quant à la conformité et le bon usage des fosses septiques.
 
 
À la fois pour notre sécurité et la protection de l'écosystème, merci de limiter votre vitesse sur le lac.  Mais aussi si la pérennité de notre lac vous tient à coeur, merci de protéger vos rives pour limiter l'érosion et d'entretenir votre système septique.  Finalement, n'hésitez pas à faire la promotion de l'association du lac Long Pond auprès de vos voisins.