Rapports sur la qualité de l'eau

 

 

 

 Programme SAGE

 

À la base, le programme Schéma d’action globale pour l’eau (SAGE) du RAPPEL vise à rendre
les associations de protection de lacs, de cours d’eau et de milieux humides plus autonomes.
Ce programme permet de les outiller pour qu’elles soient en mesure de bien comprendre les
causes de dégradation pouvant affecter la qualité de l’eau et d’élaborer un plan d’action pour
solutionner ces problèmes.

Quatre étapes sont nécessaires afin d’arriver à la mise en oeuvre d’un schéma d’action global 
pour l’eau. Il s’agit de :

 

1. Étude détaillée du bassin versant du lac.
2. Identification et hiérarchisation des causes de dégradation de l’eau.
3. Concertation avec la communauté locale pour trouver ensemble des solutions.
4. Élaboration et mise en oeuvre d’un SAGE par la communauté locale.

Ce rapport s’inscrit dans le cadre des deux premières étapes. Il est destiné à la communauté
locale occupant le bassin hydrographique du lac, mais surtout aux gestionnaires municipaux qui
devront mettre en place la démarche de concertation en collaboration avec l’association. Ce
rapport est fait dans un esprit de concertation transparente. Il ne vise pas à pointer du doigt
certains intervenants, mais à établir un diagnostic environnemental global du territoire
alimentant le lac. Il s’agit d’un outil permettant aux acteurs du bassin versant de passer
ensemble à l’action.

S.A.G.E - Protocole d'observation 2008

S.A.G.E. Diagnostic environnemental global 2009

 

 Programme Suivi Eau

 

 L’objectif principal du suivi de la qualité de l’eau est de détecter les variations temporelles de la qualité de l’eau et de comprendre l’origine d’éventuelles sources de pollution (suivi des tributaires). De plus, des suivis effectués sur plusieurs années peuvent servir d’indicateurs pour déterminer si les mesures de protection mises en place (contrôle de l’érosion et renaturalisation) sont utiles.

 Les données de 2010 n'existent pas.  L'association n'a pas pu présenter sa demande de subvention à temps et s'est donc ainsi fait refuser le financement requis pour les analyses en laboratoire et l'émission du rapport.

 SUIVI EAU - été 2007

SUIVI EAU - été 2008

SUIVI Eau -  été 2009

SUIVI EAU - été 2011

SUIVI Eau - 2012/2013 (thermocline)

 

 

 Relevé sanitaire 1972

 

 Un rapport portant sur les installations sanitaires effectué en 1972 révèle que le lac Long Pond est utilisé par la majorité des résidents comme source d'eau potable.